7 idées reçues sur la cuisine végétalienne

20 octobre 2020AEZAMEO_Cuisine

Et oui! Il fallait bien que je rédige un article qui casse les idées reçues sur la cuisine végétalienne ! La viande fait partie intégrante de la cuisine antillaise, caribéenne et française. Beaucoup me disent qu’un repas sans viande n’est pas un vrai repas… Et quand vous aurez lu cet article, je vous propose de regarder le documentaire « The game Changers » sur Netflix. Ui Ui Ui!

Idée reçue n°1 : les vegan ne mangent que de la salade

Dès que je dis que je suis végétalienne (et même en précisant uniquement ce que je ne mange pas) on me répond souvent « tu manges de la salade en fait? ». Détrompez-vous! Bien qu’une bonne salade ravira toujours mes papilles et ma gourmandise, ce n’est pas en excluant 5 types d’aliments que notre alimentation se réduit! Bien au contraire! Je mange des lasagnes des hamburgers, des pizzas, des falafels, des pâtisseries, des curry, des Pad Thaï, de la boulangerie, des pancakes et des crêpes, des gâteaux, des fajitas, des samoussas… et la liste est encore très longue!! Je vous invite d’ailleurs à télécharger (gratuitement) mon e-book « le panier du vegan : votre guide pour une cuisine végétalienne » ! Et puis un petit tour sur Google, vous verrez que la cuisine végétale est hyper variée!

Idée reçue n°2 : La cuisine vegan c’est fade.

Je discutais avec ma mère qui me disait qu’elle aime le poulet bien assaisonné. Ce à quoi j’ai répondu qu’elle aime l’assaisonnement du poulet, pas le poulet. S’en est suivi une longue discussion! Je taquine un peu ma mère quand je lui dis ça. Cependant, si vous pensez que la cuisine vegan est fade et sans saveurs, je peux vous assurer qu’il suffit d’un rien pour sublimer un plat (coucou la coriandre fraîche!). En plus, en excluant les chaires animales, les oeufs et les produits laitiers, qui ont des goûts forts, vous pourrez apprécier le vrai goût des aliments, sublimé par des épices et des aromates. Posez-vous la question la prochaine fois que vous mangerez de la viande : aimez-vous le goût de la viande ou celui de son assaisonnement ou de la sauce qui l’accompagne?

nb: depuis que je suis vegan, et même si elle adore son poulet bien assaisonné, ma Maman expérimente des plats végétaliens (et pas uniquement pour moi), et c’est à chaque fois un délice! Comme quoi!

Idée reçue n°3 : La cuisine végétalienne est ennuyeuse

Vous savez quoi, je m’éclate depuis que j’ai supprimé les produits d’origine animale de mon alimentation. Entre les couleurs, les textures, les associations de goûts, la découverte de nouvelles saveurs, l’utilisation différente et étonnante de certains aliments (les noix, amandes et autres fruits à coque, préparés d’une certaine façon remplacent à merveille les fromages!) je ne trouve pas le temps de m’ennuyer! Bien au contraire! En plus comme je suis curieuse et gourmande, je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes à essayer et à adapter. Et puis je vais de découverte en découverte… Un nouveau monde de gourmandise s’est ouvert à moi! Merci Dame Nature! Et merci ma gourmandise!

Idée reçue n°4 : Manger vegan ça ne remplit pas, on a vite faim après.

Pour le coup ça dépend de ce que l’on mange (Manger McDo remplit sur le coup mais vous avez faim 2h après non?), mais il est vrai que les produits végétaux sont plus vite digérés que la viande ou les oeufs. En revanche, si vous équilibrez bien votre assiette (féculents, fibres, protéines, bon gras), et si vous prenez le temps de déguster votre repas, vous serez rassasié, sans être lourd (vous voyez ce que je veux dire?), et vous aurez faim lorsque vous aurez digéré. Rien ne vous empêche de prendre un en-cas (sain!) entre deux repas : un fruit, des amandes, un toast d’avocat…

Idée reçue n°5 : cela demande plus de temps de préparation

Oui et non. Oui, parce que si on cuisine des produits frais, il faut compter le temps de nettoyer, éplucher (ou pas) et couper les légumes. Mais cela n’est pas du à la cuisine vegan, juste au fait que l’on mange des fruits et légumes plus souvent. Et non parce que cuire de la lentille avec ou sans lardons c’est la même durée. Pareil pour la cuisson des pommes de terre pour en faire une purée ou un écrasé. Les temps de cuisson sont souvent moins longs que pour la viande, idem pour les durées d’assaisonnement. Donc au final, je dirai que cela ne prend pas plus de temps.

Idée reçue n°6 : Cuisiner vegan ça revient cher.

ALORS! Si vous trouvez un aliment végétal de tous les jours, qui se mange en quantité, qui coûte plus cher au kilo que la viande ou le poisson, prévenez-moi, je suis curieuse (et je m’inclinerai!) ! Plus sérieusement : même si un kilo de tomate est moins « dense » qu’un kilo de viande ou de poisson, il sera toujours moins cher que ce dernier. Ce qui peut être équivalent en terme de prix au kilo sont les graines, noix et tout ce qui est bio… Si on équilibre entre les fruits et légumes frais, les surgelés (qui dépannent vachement bien!), les céréales, pâtes et oléagineux (lentilles, haricots, pois-chiche), les épices et les aromates, on s’en sort pas mal.

En revanche, si on n’achète que du bio dans les magasins spécialisés, votre porte-feuille va effectivement s’alléger plus vite que prévu, mais là aussi, ce n’est pas la faute au végétal… (suivez mon regard…)

Idée reçue n°7 : Il n’y a pas assez de protéines

C’est LA grande question : où prends-tu tes protéines? Et bien dans mon alimentation vegan pardi! Une théorie dit que les protéines que nous absorbons à travers la viande animale sont en fait des protéines végétales, et les animaux ne sont que des vecteurs (voilà voilà!)

Une personne adulte aurait, selon l’OMS, besoin de 0,83g de protéines par kilo et par jour. Si vous faîtes 70kg, vous avez besoin de 58,1gr de protéines par jour. En faisant un petit tour sur Google, on se rend compte que l’on trouve autant de protéines dans certaines céréales et les légumineuses que dans les chaires animales… Et oui !! Si on varie et que l’on équilibre bien ses 3 repas principaux (ce qui est très important), on arrive facilement à atteindre l’apport journalier recommandé.

Je vous invite à lire cet article de site www.vegetarisme.com qui explicite bien l’apport en protéines des produits d’origine végétale : https://www.vegetarisme.fr/comment-devenir-vegetarien/alimentation-equilibree/proteine-vegetale/

Bonus : Ca ne plaît pas aux enfants

(Hum Hum…) En êtes-vous sûr?? Sûr sûr genre sûr et certain???

Les écoles ont mis en place le menu végétarien une fois par semaine (pour commencer) pour deux raisons : pour l’écologie car manger moins de viande est un geste pour la planète au regard de l’industrie actuelle, mais aussi pour lutter contre le gaspillage alimentaire. En effet, les enfants délaissent souvent la viande lors des repas à la cantine. Et donc cette viande est jetée.

Je ne suis pas favorable à une alimentation 100% végétale pour les enfants, mais je suis persuadée que comme les adultes, ils consomment trop de viande, et qu’il est important de leur apprendre à manger des repas sans protéines animales. En plus, ils adorent manger avec les doigts, très pratique pour les crudités à tremper dans de bonnes sauces vegan… Et puis essayez les boulettes de lentilles pour remplacer la viande! un délice!

Une dernière autre petite anecdote : Mon fils cadet à qui j’ai proposé du riz, du poulet au four en sauce fait par ma tante, de la banane jaune et de l’avocat m’a regardé très sérieusement en me disant qu’il ne voulait que de la banane jaune et de l’avocat. Ah… et il s’est régalé. les choses simples sont les meilleures!

Alors? Toujours aussi sceptique ?

Merci d’avoir pris le temps de lire!!

2 Commentaires

  • ALLONGOUT

    7 novembre 2020 à 18 h 47 min

    Très instructif.
    Bravo pour l’inventivité. Normal quand on est AEZ…

    1. AEZAMEO_Cuisine

      7 novembre 2020 à 19 h 25 min

      Merci :-)! Et merci d’avoir pris le temps de lire!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post